Les aimants de Néodyme-Fer-Bore

En cas des aimants de néodyme-fer-bore (REFeB ou NdFeB) il s'agit d'un matériau qui est composé de néodyme (Nd), un métal de terres rares, fer (Fe) et bore (B) et qui n´est que développé récemment. Avec les aimants de néodyme-fer-bore, on peut atteindre des valeurs énergétiques qui sont de 40 % au-dessus des celles des aimants métalliques les plus forts connus et utilisés jusqu'à présent. Non seulement de nouvelles solutions techniques sont rendues possible mais aussi une réduction de l'emploi de matériau magnétique en obtenant la même performance de l´assemblage et d'autant plus la possibilité de miniaturisation de l´assemblage total.
Au contraire des aimants de samarium-cobalt (RECo ou SmCo), les matières premières pour les aimants de NdFeB sont à cause d'une plus grande disponibilité considérablement plus avantageuses puisque le part de néodyme dans les minerais de terres rares est notamment plus haut que celui de samarium.

Comme les aimants de Samarium-Cobalt, les aimants de NdFeB sont produits par frittage d´un alliage des poudres métalliques. Les alliages peuvent être produits par plusieurs procédés: D'un côté, par un procédé de fonte de l´alliage métallique, où certaines matières premières sont fondues et ensuite broyées. D'autre côté, il est possible de produire, à partir des oxydes de terres rares et des métaux par un processus de réduction et de diffusion, des poudres d´alliage qui ensuite sont broyés de nouveau. La poudre monocristalline à une grosseur de grain de 5 ?m est remplie dans la matrice creuse d'un outil de moulage par compression. Lors du pressage sous influence d´ un champ magnétique, il en résulte des aimants anisotropes. Comme alternative au pressage à moulage, le pressage isostatique sous champ magnétique est de même possible. Ici, les particules en poudre sont alignées parallèlement à la direction du champ magnétique. Lors du pressage, le matériau est comprimé et l'alignement est fixé. Ensuite les aimants sont frittés sous gaz de protection ou vacuum aux températures entre 1030° et 1100°C. Par le procédé de frittage, il faut s'attendre à un rétrécissement de 15-20 %. On peut atteindre des densités de 7,4 - 7,6 g/cm3. A la suite de cela, les pièces sont soumises à un traitement thermique entre 600° et 900°C. Si l'observation des tolérances clients est nécessaire, après le traitement thermique, les pièces peuvent être traitées, c'est-à-dire rectifiées.

Propriétés magnétiques Propriétés physiques Courbes de démagnétisation



Notre gamme:

Notre gamme comprend une large palette de matières de Néodyme-fer-bore ayant des propriétés magnétiques différentes. Ceci permet un choix de matériau adapté aux exigences individuelles d'application.

Nous vous fournissons volontiers plus de détails dans le cadre d'une conversation-conseil.

Downloads
Catalogue PDF (1.2MB)