Aimants à liant synthétique

Les aimants à liant synthétique sont des matériaux à particules agglomérés où de la poudre à aimantation permanente est intégrée à un liant en matière synthétique. Comme poudres à aimantation on peut utiliser du ferrite dur (HF), de diverses poudres au SmCo et NdFeB et, dans une ampleur beaucoup plus réduite, aussi des alliages en AlNiCo. Pour l'agglomération des particules magnétiques on utilise des liants thermoplastiques, par exemple du polyamide (PA) ou du sulfure de polyphénylène (PPS), ainsi que de la résine thermodurcissable, comme par exemple de la résine époxy.

En fonction de la composition du matériau et du procédé de fabrication, les aimants isotropes ou anisotropes peuvent obtenir de différentes qualités mécaniques et magnétiques. Les caractéristiques du matériau lié sont déterminées non pas seulement par le type du matériau magnétique et de la matière synthétique mais également par le taux de remplissage et le degré d'alignement, et pour cela il en résulte une large palette de valeurs magnétiques caractéristiques et une grande variété de types et de formes.

Aimants de ferrite dur à liant synthétique

Dans le processus de fabrication des aimants de forme stable en ferrite dur à liant synthétique, on introduira des particules aux caractéristiques d'aimants permanents en ferrite de baryum ou de strontium dans une matière synthétique thermoplastique. La part du volume de la poudre de ferrite dur détermine essentiellement le niveau magnétique à atteindre. Déjà en raison de cet «effet de dilution» les aimants en ferrite dur à liant synthétique, ne peuvent atteindre les valeurs magnétiques du matériau de base (matériau pur). Des aimants à liant synthétique, présenteront toujours, pour un même volume, des caractéristiques magnétiques plus faibles que des aimants ísotropes frittés. On peut obtenir des valeurs magnétiques plus élévées à l'aide d'aimants anisotropes en ferrite dur à liant synthétique mais qui toutefois n'atteindront pas le niveau d'aimants anisotropes frittés en ferrite dur. Grâce aux teneurs de mélange en ferrite et en matériau synthétique, on peut d'autre part influencer les paramètres d'élasticité et de dureté de l'aimant.

Aimants de ferrite dur à liant synthétique

Dans le processus de fabrication des aimants de forme stable en ferrite dur à liant synthétique, on introduira des particules aux caractéristiques d'aimants permanents en ferrite de baryum ou de strontium dans une matière synthétique thermoplastique. La part du volume de la poudre de ferrite dur détermine essentiellement le niveau magnétique à atteindre. Déjà en raison de cet «effet de dilution» les aimants en ferrite dur à liant synthétique, ne peuvent atteindre les valeurs magnétiques du matériau de base (matériau pur). Des aimants à liant synthétique, présenteront toujours, pour un même volume, des caractéristiques magnétiques plus faibles que des aimants ísotropes frittés. On peut obtenir des valeurs magnétiques plus élévées à l'aide d'aimants anisotropes en ferrite dur à liant synthétique mais qui toutefois n'atteindront pas le niveau d'aimants anisotropes frittés en ferrite dur. Grâce aux teneurs de mélange en ferrite et en matériau synthétique, on peut d'autre part influencer les paramètres d'élasticité et de dureté de l'aimant.



Aimants de NdFeB à liant synthétique

Les aimants produits sur la base de néodyme-fer-bore appartiennent à la plus actuelle génération de matériaux pour aimants permanents. Les aimants de NdFeB à liant synthétique sont mis en oeuvre en particulier lorsque, par exemple, les exigences magnétiques ne peuvent être atteintes à l'aide d'aimants ferrites durs ou si pour des questions de rentabilité ou de techniques de fabrication on ne peut pas employer des aimants frittés en terres rares. Il existe des avantages supplémentaires dans l'utilisation d'aimants à base de NdFeB à liant synthétique qui sont moulés par injection , car ils sont, en général, isotropes et donc, ils peuvent être magnétisés dans une direction quelconque ou à un nombre de pôles quelconque.

En raison du plus grand taux de remplissage réalisable par le moulage par compression et résultant dans une plus grande densité en comparaison des types obtenus par injection, les types produits par le moulage à compression présenteront un niveau magnétique relativement plus élévé. Le produit d´énergie magnétique plus importante autorise des géometries plus compactes en comparaison de ceux en ferrite dur, en réalisant, en général, par ce processus de fabrication, des aimants anisotropes qui permettent des rémanences pouvant s'élever jusqu'à 0,8 T.




Notre gamme:

Notre gamme comprend une large palette des aimants à liant synthétique ayant des propriétés magnétiques différentes. Ceci permet un choix de matériau adapté aux exigences individuelles d'application.

Nous vous fournissons volontiers plus de détails dans le cadre d'une conversation-conseil.

Downloads
Catalogue PDF (1.2MB)